Nouveau contrat 2019 …

Voici la Souscription du contrat poisson pour la période de Septembre 2019 à Juin 2020 ( 10 livraisons dans l’année ) . 

Vous pouvez souscrire seulement un demi contrat soit 5 livraisons ( un mois sur deux ) pour ce faire contacter les coordinateurs.

La première livraison aura lieu le 12 Septembre 2019

Imprimer le document :

Le nouveau contrat poisson…

Jeudi 31 août et jeudi 7 septembre….

Souscription   contrat poisson pour la période de Septembre 2017 à Juin 2018 ( 10 livraisons dans l’année ) . 

Vous pouvez partager un contrat avec un Amapien soit 5 livraisons ( un mois sur deux ) pour ce faire contacter les coordinateurs.

La première livraison aura lieu le 14 Septembre 2017

Préparez votre document et vos 10 chèques en avance, vous éviterez l’attente !

imprimez le document :

POISSON CONTRAT septembre 2017

Les coordinateurs

Nouveau contrat poisson…

Vous pouvez encore souscrire le contrat poisson pour la période de octobre 2016 à juillet 2017, contactez vos coordinateurs.20160731_0946162 La prochaine  livraison est prévue le 6 octobre.

contrat-poissons-2016-2017

Préparez votre document et vos 10 chèques en avance, vous éviterez l’attente !

De nouveaux coordinateurs pour ce contrat. Merci à Christelle et Noël Rambaud ainsi que Isabelle Marsault-Sempe de s’être proposé si vite !

la coordination générale

Contrats Araignées de mer

Bonjour
Vous avez la possibilité d’ avoir des araignées de mer livrées jeudi soir.
Le prix est de 2 euros pièce.
Prenez contact avec Yannick au 06 70 03 49 57 ou par messagerie ( ymartin@free.fr ) pour passer votre commande avant mercredi soir.
Le contrat collectif sera à émarger sur place.
Nombre d ‘araignées limité à la pêche du jour !88118454_o

Livraisons Poissons

météo poissonBonsoir.

Après ces jours difficiles que nous avons tous subi au point de vue météorologique.  La livraison de poisson va reprendre pour le mois de mars.

Olivier ARGELAS est un marin pêcheur comme il n’en reste plus beaucoup aujourd’hui avec son bateaux et son équipage il sort du bassin d’Arcachon par les passes qui sont dangereuses. Quand les conditions climatiques ne sont pas réunis pour garantir la sécurité et la vie de son équipage il ne peut pas sortir et reste au port.

Notre Amap a pour but de faire le lien entre petit producteur artisanaux et consommateurs nous sommes liés par un contrat qui nous assure qualité et tracabilité.

Olivier dans le mois de janvier à pu sortir 5 fois en janvier et 3 fois en février. Il n’a pas voulu nous servir car c’était en fin de mois et qu’il ne voulait pas nous donner du poisson qui aurait fait 15 jours de réfrigérateur. C’est un choix que je trouve tout à fait honorable et respectueux envers nous.

Sur l’image jointe vous avez les conditions climatiques avec hauteur de la houle vitesse du vent et les dates de ces derniers jours vous pourrez vous donner une idée.

Olivier invite également toute personne désireuse de se rendre compte par elle-même son travail avec ses dangers et difficultés.

 

 

Contrat poisson 2015/2016

Bonjour, une nouvelle saison de pêche va bientôt débuter ; il est temps de renouveler les contrats auprès de notre pécheur favori Olivier Argelas.

Les conditions sont les mêmes c’est à dire, 3Kg de poissons à 11€ le kilo soit 33€ par mois de septembre à juillet inclus.

Il s’agit de poissons qui viennent uniquement de nos côtes au large du bassin d’Arcachon.  Soles, bar, seiches, merlus, dorades, maigres, roussettes, grondins, vives etc…. et uniquement ultra frais car pêchés de la veille voire de la nuit même.

olivier

Voici le contrat que vous devez remplir et me porter le 30 juillet, 6 ou 13 août 2015.

contrat poissons 2015-2016

Contactez moi pour tout renseignement complémentaire.

Yannick

Contrat POISSONS 2015

Bonjour, tout d’abord je vous présente tous mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année ensuite je vous rappelle que la première livraison de poisson aura lieu ce jeudi 8 janvier et que si vous voulez souscrire au contrat pour 6 mois, il reste encore des places.

N’hésitez pas à me contacter rapidement si vous voulez avoir du poisson jeudi, sinon vous pourrez toujours prendre le contrat en cours de route.

J’ai la possibilité de créer une liste pour ceux qui ne voudrait avoir du poisson qu’un mois sur deux. Dans ce cas là je ferais des associations entre vous suivant l’ordre d’arrivée (sauf si vous êtes deux déjà). Contactez moi également.

 

Yannick

Contrat Poisson 2015

CONTRAT POISSON 2015

Bonjour, voici en fichier ci joint le contrat poisson pour le renouvellement de Janvier à Juin 2015.

Les places sont limitées alors merci de venir au plus vite.

Je serai présent ce soir pour prendre les contrats.

Contrat Poisson 2015

CONTRAT POISSON 2014

Bonjour,

comme vous le savez Nicolas BRIN n’a pas souhaité continuer poursuivre sa collaboration avec les AMAP pour diverses raisons.

Il nous a donné les coordonnées d’un pêcheur au Cap Ferret, Olivier ARGELAS qui accepte de prendre la relève.

Je vous donnerai de plus ample renseignement sur lui dés que je pourrais, en attendant voici le contrat test jusqu’en décembre 2014.

Les conditions sont les mêmes c’est à dire, 3Kg de poissons à 11€ le kilo.

 

AMAP Poisson 2014-2015 olivier argelas

 

Nous serons présent les deux derniers jeudi du mois d’août pour vous rendre les chèques concernant le contrat avec notre ancien fournisseur et prendre les nouveaux contrats.

 

Yannick et Marie-Christine

Nouveau contrat Poisson 2014/2015

Amapiens, Amapiennes, bonjour.

Encore cette année nous nous sommes régalés avec le bon poisson frais de Nicolas BRIN et un panier surprise pour la dernière livraison (lotte et tourteaux).

Les vacances arrivent à grands pas pour chères têtes blondes et comme l’année dernière nous devons pour ceux qui le souhaitent renouveler le contrat poisson.

A la demande de Nicolas BRIN notre pêcheur voici un petit mot :

 »

Bonjour tout le monde,

Après une année très dure entre le mauvais temps de mi novembre à mi février qui m’a permis de sortir une dizaine de jours par mois et après le poisson qui se fait rare, je suis assez content d’avoir pu gérer à peu près bien mes livraisons.

Je m’excuse de ne pas être venue mais depuis début février en voyant le rendement frais et poisson qui ne suivent pas j’ai changé mon style de pêche, j’ai débarqué tous mes filets pour en embarquer des exclusifs pour la pêche au merlu et je suis parti pêcher au large avec un rythme assez dur à encaisser, je part à 21 h et reviens  le lendemain à 16 h et je repars à 21 h ou bien on part sur 2 jours car les lieux de pêche étant loin il a fallu faire des concessions. Donc j’ai aussi voulu dormir un peu lorsque je rentre et profiter de ma famille qui du coup me voit très peu.

S’est pourquoi avec se style de pêche vous avez eu pas mal de merlu et de la distribution en vrac car au large vive les gros poissons !!!

En vous remerciant de votre confiance.

Nicolas BRIN »

 

Cette année encore le nombre de contrat va être limité un peu plus que l’année précédente à savoir 60 maximum, alors ne tardez pas à renouveler le contrat au plus vite.

Il y a une possibilité de prendre un demi-contrat, vous serez sur liste d’attente jusqu’à trouver quelqu’un pour le partager avec vous. Dans ce cas là vous aurez un colis une fois tous les deux mois.

Sachez également que les tourteaux et araignées font partie intégrante du travail de Nicolas et qu’il est possible à nouveau d’avoir ce genre de surprise dans un colis. Mais vous pouvez également trouver différents poissons (sole, bar, merlu, rouget, dorade, seiche, saumonette, bonite etc….) que du poisson péché de la veille et par un des derniers patron-pécheur (Nicolas BRIN) de notre région (Arcachon).

Les livraisons se feront comme cette année le premier jeudi de chaque mois, de septembre à juin compris entre 18h45 et 19h45.

En espérant vous compter parmi les amateurs de poissons cette année encore. Merci d’imprimer le contrat ci-dessous et de venir nous rencontrer avec les dix chèques pour le règlement.

 

Yannick et Marie-Christine

Nouveau contrat POISSON 2013/2014

Bonjour à tous et toutes, voila malheureusement bientôt la fin de notre contrat Poisson pour cette année, la dernière livraison aura lieu le 4 juillet 2013.

Les vacances scolaires arrivent et du coup le renouvellement du contrat Poisson qui débutera le 5 septembre 2013. Le nombre de contrat est encore cette année limité, alors attention à ne pas vous y prendre trop tard.

Le contrat est de 10 paniers (1 par mois) de 3 Kg de poissons à 11€ par Kg soit un total de 33€ par livraison et un montant global sur l’année de 330€.

Vous pourrez trouver dans les paniers différents poissons (sole, bar, merlu, rouget, dorade, seiche, saumonette, bonite etc….) que du poisson péché de la veille et par un des derniers patron-pécheur (Nicolas BRIN) de notre région (Arcachon).

Les livraisons se feront comme cette année le premier jeudi de chaque mois, de septembre à juin compris, il n’y aura plus de livraison en juillet, car depuis quelques années, la pêche est difficile en juillet et août, du coup Nicolas à des problèmes à honorer les commandes des AMAP.

Attention au mois de mai 2014 le premier jeudi tombe le 1er mai, fête du travail, il n’y aura pas de livraison ce jour là, pour nous éviter de louper un mois de poisson, Nicolas avec l’accord des coordinateurs généraux de l’AMAP accepte de faire la livraison du mois de mai en avance, le Vendredi 25 avril. Ce qui fait qu’au mois d’avril nous aura deux livraisons, une le 3 et une le 25.

 

En espérant vous compter parmi les amateurs de poissons cette année encore. Merci d’imprimer le contrat ci-dessous et de venir nous rencontrer les 3 derniers jeudis de juin avec les dix chèques pour le règlement.

AMAP Poisson 2013-2014

Yannick et Marie-Christine

Une réalité économique 3

Le mot de Vanessa.

« Nous ne vendions notre pêche qu’en criée, maintenant grâce aux circuits courts comme les Amap nous vendons en direct notre pêche à un tarif beaucoup plus intéressant pour nous ainsi que pour de nombreuses familles qui ne mangeaient pas forcément de poisson par rapport aux prix. De plus, nous n’avons pas de frais de criée sur ces ventes là. »

Poupe du bateau

Poupe du bateau

« Nous économisons également en carburant car en rejetant moins de poissons indésirables pour les criées, nos temps de pêche sont plus courts et nous partons moins loin également. Les salaires des matelots, grâce à ces circuits courts, sont revalorisés. Les mois d’été sont plus difficiles car les poissons restent au fond de l’eau et pour  les fileyeurs c’est beaucoup plus compliqué d’avoir de bonnes journées. Mais, avec les mois moins chauds, la pêche est plus rentable. »

Coucher du soleil à travers un filet de pêche

Coucher du soleil à travers un filet de pêche

Mais Nicolas ne regrette pas un instant son investissement et a le recul suffisant pour affirmer aujourd’hui que si l’on met en balance l’impact positif de la vente en Amap sur son entreprise de pêche et les contraintes imposées par ce système, le bilan est largement positif. D’autant plus que la démarche de Nicolas dépasse également le cadre de son entreprise et améliore l’image de toute la filière.

 

Cliquez sur le lien ci-contre pour accéder au contrat : CONTRAT poisson 2012-2013

Une réalité économique

Pourquoi choisir les livraison aux Amaps?

« Travailler avec les Amap (Association Pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne) me permet de mieux vendre certaines espèces, plutôt mal valorisées dans les circuits traditionnels. »

Avec la sole commune, première espèce pêchée par la vedette rapide, Nicolas débarque selon les saisons de nombreuses espèces : seiche, merlu, lotte, bar, maigre, congre, marbré…  qu’il a choisies depuis deux ans de valoriser aussi par la vente directe. « Je continue, bien sûr, à porter en criée d’Arcachon une partie de ma production, mais il m’arrive de vendre en saison plus de la moitié de ma pêche en direct au consommateur ».

Grâce à ce partenariat, l’équipage du Yéti est donc assuré de vendre une partie de sa production à un prix moyen équitable. Cela lui offre plus de visibilité et permet à Nicolas d’adapter sa stratégie de pêche à la demande : « Avant, je partais très régulièrement plus loin en mer pour poser des filets à merlu et à lotte, et faire un peu de volume. Aujourd’hui je n’ai plus besoin d’autant de volume sur ces espèces en particulier et je vais beaucoup moins loin. Je fais une importante économie de gasoil ! ». Avant la vente aux Amaps, Nicolas avait beaucoup de rejet en mer, car certaines espèces ne se vendaient pas à la criée.

 

Cliquez sur le lien ci-contre pour accéder au contrat : CONTRAT poisson 2012-2013 

 

 

 

Une réalité économique 2

Un des derniers patron pêcheur à la journée d’Arcachon.

Quand Nicolas a débuté dans le métier en 1984, il y avait 20 bateaux de pêche à la journée à Arcachon. Aujourd’hui, ils ne sont plus que 5 sur le port d’Arcachon… Les autres ont cessé leur activité.

60 % de son chiffre d’affaires va à l’armement (entretien et maintenance du bateau). Le restant est pour les pêcheurs et Nicolas une fois enlevé les charges et taxes des salaires et le carburant du bateau. Bien souvent il ne reste plus grand chose pour les salaires quand les conditions climatiques sont défavorables à la pêche.

 

Son bateau est un « fileyeur », il déroule ses filets derrière lui, des filets qui ne raclent pas les fonds marins, moins de dommage pour l’écosystème marin. Contrairement aux usines de la mer qui partent beaucoup plus longtemps pour rapporter du poisson certifiés « Atlantique Nord-Est » (des côtes équatoriales de l’Afrique à la Manche) qui peuvent utiliser des chaluts de fond.

Comme d’autres collègues, Nicolas réalise la vente directe dans le prolongement de son activité de pêcheur. S’impliquer dans la commercialisation de ses produits lui demande un surcroît de travail évident, entre la confection des colis individuels, la livraison aux Amap et la distribution sur place. « C’est beaucoup de travail à terre, c’est certain, et il ne faut pas croire qu’il était si évident de s’y retrouver financièrement. Mon activité de vente directe se limite d’elle-même en volume, c’est un équilibre à trouver entre le temps passé en mer à pêcher celui passé à terre à vendre. Je pense aussi aux investissements qu’on a dû faire pour respecter la réglementation sanitaire. J’ai acheté un véhicule frigorifique. Je dois acheter les conditionnements, la glace, payer le stockage des colis à terre avant la livraison… (par la location à l’année d’une chambre froide payée par les frais de l’armement)»

 

Cliquez sur le lien ci-contre pour accéder au contrat : CONTRAT poisson 2012-2013

Poissons

Nicolas BRIN et son bateau « Le Yeti » vous propose le contrat poissons

 

 

Père de deux garçons et une petite fille, Nicolas Brin, embarque à la pêche sur les navires du quartier maritime d’Arcachon depuis 1986 à l’age de 14 ans, puis dans les années 90 il a acheté son propre bateau. Il est aujourd’hui armateur du Yéti, un fileyeur polyvalent de 13 m. Travaillant avec différents filets, trémails, filets droits mais aussi quelques casiers à crustacés.

L’équipage est composé de Nicolas et 3 matelots, ils partent tous les jours vers 3 heures du matin pour rentrer vers les 17 heures.

« La vente en Amap, c’est un engagement mutuel dont l’esprit me convient vraiment, nous dit Nicolas. Je m’entends directement avec les consommateurs intéressés sur la composition, le poids et bien sûr sur le prix de mes paniers de la mer ; les consommateurs s’engagent à m’acheter un certain nombre de colis et payent à l’avance. De mon côté, je garantis des livraisons régulières de produits de saison, de grande fraîcheur, issus de ma propre pêche. J’explique que mon activité est très encadrée : par exemple, mon organisation de producteurs collecte mes statistiques de capture et de vente, y compris quand je vends en direct ; toute ma production est donc bien décomptée des quotas ».

Nicolas livre plusieurs Amap dans l’arrière-pays girondin. Il compose des paniers de la mer de 3 kg avec les espèces du moment : « Je mets toujours une espèce à forte valeur, comme de la sole, de la lotte ou du bar puis je complète mon colis avec des poissons meilleur marché. À moi de faire mes calculs, le prix de vente au kilo étant fixé par avance avec l’acheteur à 10 euros pour l’année. Je valorise ainsi plein d’espèces comme le merlu, le merlan, le maigre, qui, parfois, sont bradées en criée ! ».

Dans les barquettes que Nicolas fournira à Amaplanéte Blanquefort, nous pourrons trouver également, du rouget, des blancs de seiches, de la bonite, de la vive et pourquoi pas de l’araignée…

 

Cliquez sur le lien ci-contre pour accéder au contrat : CONTRAT poisson 2012-2013