Visite chez Clément Fleurenceau notre paysan boulanger

Clément Fleurenceau habite et fabrique son pain dans un charmant petit village de la vallée de Crempse : Beleymas en Dordogne.

Clément a quitté la pépinière d’entreprise, il est maintenant à son compte.

Il loue ses terres à Ste Foy la Grande où il cultive lui-même ses céréales bio. La difficulté actuelle est de trouver des terres proches de son domicile.

Depuis un an, il habite dans la maison de l’ancien boulanger du village où il a entrepris de remettre en route le four à bois qui date du début du 20ème siècle.

La maison vue de derrière Sur la droite se trouve la cheminée de son four à bois

La maison vue de derrière
Sur la droite se trouve la cheminée de son four à bois

Il fabrique lui même sa farine, il se rend donc dans un moulin pour moudre ses céréales. Cependant il va falloir que d’ici la fin de l’année il trouve une meule car le moulin ne va bientôt plus accepter de louer leur meule.

Nous avons pu visiter son fournil et sa boutique. En effet il vend aussi son pain au village le samedi.

La boutique

La boutique

la boutique

la boutique

Il nous a expliqué comment il fait son pain : il le commence la veille en faisant son levain, le lendemain il pétrit, façonne et cuit.

le fournil

le fournil

Clement (15)

Son four à bois est en briques. Il commence par y faire le feu pendant environ 2 heures , il le laisse poser 45 minutes puis y met son pain. Il cuit tout son pain dans son four en une seule fois.

Clément nous montre le foyer

Clément nous montre le foyer

L'intérieur du four

L’intérieur du four

Clément a plein de projets, à côté de sa maison se trouve un ancien séchoir à tabac où il entrepose pour l’instant son bois.

Le séchoir à tabac

Le séchoir à tabac

Il envisage d’y créer des cellules pour y stocker son grain qui doit être ventilé pour refroidir lentement et se conserver correctement.

Il contient pour l’instant d’anciens trieurs à céréales que Clément a chinés et qu’il n’exclue pas d’utiliser.

Trieur à céréales

Trieur à céréales

Ecouter Clément raconter son métier, ses projets était un pur bonheur. Il est tellement passionné que ça explique pourquoi son pain est si bon…

Nous avons reçu un accueil très chaleureux et avons passé une très agréable après midi.

C’est sûr que nous reviendrons l’an prochain pour voir comment ont avancé ses projets.

Dominique et Dany.

La galerie de photo que nous a faite Clément